L’Hôtel Royal , à Evian, un palace sur le lac Léman

L’Hôtel Royal , à Evian, un palace sur le lac Léman

PARTAGER

Un Palace chargé d’histoire

L’émission « des Racines et des Ailes », diffusée sur France 3, a longuement vanté les atouts de l’Hotel Royal, à Evian, ville thermale mondialement connue pour les vertus de ses eaux. Érigé en 1909, par l’architecte Jean- Albert Hébrard, il symbolise très bien l’architecture de la Belle Époque et fut longtemps considéré comme le plus bel hôtel du monde. Tout le ghotta international s’y pressait, pour « prendre les eaux », jouer au golf et s’extasier devant la vue imprenable sur le lac Léman. Le roi d’Angleterre, Édouard VII, Marcel Proust, Greta Garbo et d’autres, en étaient les clients fidèles.

La renaissance du Palace

Dans un état de délabrement avancé, l’Hôtel a subi une cure de rajeunissement radicale, par la volonté de son propriétaire Franck Riboud. Des travaux pharaoniques, sous la surveillance de l’architecte en chef des Monuments Historiques François Châtillon, lui ont redonné son éclat d’origine, superbe bâtiment posé au milieu d’un parc vallonné de 19 hectares, avec jardins fleuris et potager, surplombant le lac, aux eaux bleues et vaste comme une mer intérieure. Depuis 2014, le Royal a retrouvé son statut de Palace.

L’aménagement intérieur

L’architecte d’intérieur François Champsaur a repensé l’intérieur du Palace en s’appuyant sur une palette de couleurs où le bleu, le gris perle et le mordoré dominent, palette réveillée par des acidulés plus énergiques, dans une belle association entre l’esprit de La Belle Époque et le Design contemporain. De même, l’architecte a souhaité mixer les matériaux riches et les matériaux plus communs comme le marbre de Carrare et le chêne, le pin, le lin et le coton….

Le Hall de réception : mosaïque d’origine, lustre de la cristallerie Saint Louis, escalier 1910 avec garde-corps représentant les jets des sources d’Evian
Hall de réception : détail – la cage d’ascenseur est en verre
Grande galerie du rez-de-chaussée, Rotonde, Bar circulaire, bois et marbre
Restaurant Les Fresques

Dans les chambres, « Des Racines et des Ailes » s’est longuement attardé sur le souci des détails : les poignées de portes, les appliques en laiton patinées bronze (FC pour Pouenat), les couvertures tissées par la filature Arpin, les rideaux en lin et en coton « Tennis Strip » (Destombes); dans les salles de bains, la robinetterie en nickel « Roma »(Stella) ou les vasques en marbre de Carrare etc… On sait tous que le vrai luxe est dans les détails!

Aménagement extérieur

Piscine intérieure
Piscine à débordement

Le golf

Interview de François Champsaur sur www.artravelmagazine.com/francois-champsaur

www.arpin1817.com/maison-arpin-seez

www.hotel-royal-evian.com

 

 

 

PARTAGER
Article précédentLe style Caraïbes, un style à adopter pour l'été
Prochain articleQuelle toiture idéale pour votre maison ?

Historienne de l’art, je suis passionnée par toutes les formes artistiques – architecture, peinture, sculpture, mobilier .

J’aime aussi aller à la rencontre de nouveaux talents, qu’il s’agisse d’artistes peintres ou de jeunes designers, pour les faire connaître et les soutenir dans leur démarche artistique.
Pour moi, le blog designfolia se prête à toutes les envies, à toutes les folies.

J’aime la littérature…. et les arts décoratifs. J’aime étudier, observer l’évolution des objets, du mobilier des siècles passés à l’époque contemporaine. Ecrire dans le blog designdolia est un véritable plaisir.

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE