Quels objets pour une décoration « industrielle » réussie?

Quels objets pour une décoration « industrielle » réussie?

PARTAGER

Le look « vintage »résiste très bien, il faut le reconnaître, au design très épuré de ce début de XXIeme siècle. Dans cette volonté de réappropriation des éléments décoratifs des décennies passées, l’ héritage industriel joue pleinement sa partition, et avec un succès qui ne se dément pas. D’abord parce que, au niveau de l’habitat, la transformation d’espaces industriels ou artisanaux, en lofts, oblige à la réutilisation de matériaux spécifiques, en place, comme la brique, le fer, le ciment nu ou le béton. D’autre part, parce que le monde « indu » des objets est riche dans sa diversité et donc très original, même dans un décor plus ouvert dans sa conception. Meubles à casiers, en métal, avec porte-étiquettes en laiton, bureaux en fonte, décapés, repatinés, chaises d’usines, aux formes si particulières et d’usage tellement pratique, suspensions, lampes, horloges XXL….ils nous poussent à les réinventer, puisque nous les détournons de leur fonction première, être utiles, pour en faire les clefs d’une décoration réussie. Mieux encore, et même si des éditeurs, Tolix, par exemple, rééditent certaines pièces phares de mobilier, le plaisir absolu reste pour l’amateur de « chiner » l’horloge Ato et Brillié, ou la chaise Bienaise, que personne ne possède!

securedownload
Classeur en métal des Forges de Strasbourg (1930) – 20 portillons Estampille Strafor (les Nouveaux Brocanteurs)
securedownload
Une horloge industrielle fin XiXè siècle domine un ancien séchoir à cigarettes. Deux chaises d’atelier Singer (Zut)
securedownload
Sur un mur en briques, un assortiment d’horloges industrielles
securedownload
Horloge Alto et Brillié à suspendre (chez ZUT)
securedownload
Au pied des grands ouvrants, un radiateur à ailettes (chez Varela Design), créé dans les années 1940 pour chauffer les halls d’aéroports, les usines et les serres
securedownload
Table réalisée à partir de cuves à mazout et de réservoir d’eau, en métal riveté (chez Metal and Wood). Chaises Multip’s en métal dessinées par Joseph Mathieu en 1922
securedownload
Chaises Nicolle – dites « queues de baleines » à cause de la forme de leur dossier. Apparaissent en 1933, rééditées depuis 2009 (Jérôme Lepert – Société MIJL)
securedownload
Une table « habillée » par des chaises Tolix, les plus connues du design industriel
securedownload
Chaise Bienaise, 1920, créée par les Frères Nelson. Première chaise véritablement ergonomique. Ici devant un meuble en métal
IMG_4853
Une réappropriation du design « industriel » dans ce restaurant rennais (Bagelstein). A droite, des lampes « jielde » (création 1940-1950) par Jean-Louis Domecq) dite Standard
IMG_4857
Autre vue – Restaurant Bagelstein à Rennes
securedownload
Dans ce magnifique loft, suspensions industrielles en métal certainement utilisées, à l’origine, dans un laboratoire ou dans un bloc opératoire (Jérôme Lepert)
securedownload
Un mobilier très contemporain, suspension d’usine repeinte en noir mat. Une lampe « Jielde » utilisée sous forme de lampadaire éclaire le canapé

Il existe bien sûr une multitude d’objets industriels, à récupérer pour une déco très personnelle et très tendance….! Cela sera l’objet d’un autre article

PARTAGER
Article précédentUne salle de bain en carrelage noir et blanc....so chic!
Prochain articleTop tendance....La couleur vert d'eau!
Historienne de l'art, je suis passionnée par toutes les formes artistiques - architecture, peinture, sculpture, mobilier . J'aime aussi aller à la rencontre de nouveaux talents, qu'il s'agisse d'artistes peintres ou de jeunes designers, pour les faire connaître et les soutenir dans leur démarche artistique. Pour moi, le blog designfolia se prête à toutes les envies, à toutes les folies. J'aime la littérature.... et les arts décoratifs. J'aime étudier, observer l'évolution des objets, du mobilier des siècles passés à l'époque contemporaine. Ecrire dans le blog designdolia est un véritable plaisir.

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE