Une exposition remarquable : « L’Opéra Comique et ses trésors » au CNCS à...

Une exposition remarquable : « L’Opéra Comique et ses trésors » au CNCS à Moulins (Allier)

PARTAGER

Commissariat: Agnès Terrier, dramaturge et conseillère artistique de l’Opéra Comique, en collaboration avec Delphine Pinasa, directrice du Centre National du costume de scène et de la scénographie.

La ville de Moulins, dans l’Allier, possède de nombreux atouts, dont un véritable trésor: le Centre National des Costumes de Scène, installé dans un bâtiment du XVIII siècle, classé en 1884, et ancien Quartier de Cavalerie. Le CNCS est la seule structure, en France, qui reçoit, afin de les conserver, les décors, mais aussi les costumes portés par les plus grands comédiens, danseurs ou chanteurs lyriques. Des milliers de costumes sont ainsi entreposés, dans cet établissement public de coopération culturelle réunissant la Bibliothèque Nationale de France, la Comédie – Française et l’Opéra National de Paris! En ce moment, et jusqu’au 28 Mai 2015 (avec certainement prolongation jusqu’en Juillet, d’après nos renseignements), se tient une magnifique exposition dédiée à l’Opéra Comique. On peut y admirer de véritables tableaux reconstituant des scènes de Carmen (Bizet) et d’autres chefs d’oeuvres du théâtre lyrique, scénographies dans lesquelles les costumes sont les principaux acteurs. Et pour les mélomanes, les illustrations sont aussi musicales.
Une exposition à voir absolument! « Cerise sur le gâteau », un café- brasserie, installé au cœur du CNCS, réserve un accueil très chaleureux, et gourmand, aux visiteurs, dans un cadre habillé par Christian Lacroix.

cncs (1)
Vue d’ensemble du CNCS à Moulins (Allier)
IMG_5015
La Salle de l’Opéra Comique à Paris dite Salle Favart – Vue du plateau
IMG_4986
Une partie du tableau scénique consacré aux Contes d’Hoffmann (1881) – Costume de Giuletta (crinoline de velours) et de Pittichinaccio (habit à la française XVIIIè) – Costumes de Yvon Henry pour la mise en scène de Jean Meyer en 1965
IMG_4992-1
En premier plan, robe en shantung bleu portée par Renée Fleming, dans Manon (Massenet) 1997- en arrière plan, robe à panier en lamé argent décoré de rubans dits « galants »
Costume du personnage de « Louise », roman musical de Gustave Charpentier, en tailleur de style 1900 avec capette et chapeau de paille (création 1950) – Costume de soldat, personnage de Clavaroche dans « Fortunio », opéra-comique de Messager
IMG_4995
Illustration du genre burlesque, costume (1977) de « Momus », Dieu de la Satire pour « Platée » (Jean-Philippe Rameau 1745), porté par Yves Bisson (production 1977)
IMG_4993
Scénographie montrant le goût pour l’orientalisme au début du XXè siècle. Parution en 1904 de la traduction des « Mille et une nuits » (Joseph-Charles Mardrus). Ici dans cet extrait, copie d’un costume indien avec sari et bijoux
IMG_5003
Costume d’Elvire dans « La Muette de Portici » (de Daniel-François-Esprit Auber 1828) pour une production de 2012
IMG_5002
En premier plan, robe de mariée blanche à motifs noirs, portée par Patricia Petitbon dans « Zampas ou la Fiancée de Marbre » (1831) – Production de 2008

Et avant ou après la visite, au sein du CNCS, un détour s’impose vers le café-brasserie, au décor conçu et réalisé par Christian Lacroix 

IMG_4983

IMG_4982

140516123204_le-caf---brasserie-d--cor---par-christian-lacroix2---linalopez

lerestaurant@cncs.fr

PARTAGER
Article précédentComment réveiller un mur avec des étagères?
Prochain articleComment créer un design provençal chez soi?

Historienne de l’art, je suis passionnée par toutes les formes artistiques – architecture, peinture, sculpture, mobilier .

J’aime aussi aller à la rencontre de nouveaux talents, qu’il s’agisse d’artistes peintres ou de jeunes designers, pour les faire connaître et les soutenir dans leur démarche artistique.
Pour moi, le blog designfolia se prête à toutes les envies, à toutes les folies.

J’aime la littérature…. et les arts décoratifs. J’aime étudier, observer l’évolution des objets, du mobilier des siècles passés à l’époque contemporaine. Ecrire dans le blog designdolia est un véritable plaisir.

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE